Le 13 décembre 2019

Le tissu en bambou est antibactérien, antifongique et hypoallergénique

Le bambou est antibactérien et antifongique (champignons microscopiques). Il empêche ainsi les microbes de se développer. Les produits en bambou peuvent également être hypoallergéniques (anti-allergies) lorsqu’ils n’ont pas subi de traitements.

Bamboo Triboo
Bamboo Triboo

Le bambou et le textile : hypoallergénique, antibactérien et antifongique

Le bambou est antibactérien et antifongique (champignons microscopiques). Il empêche ainsi les microbes de se développer. Les produits en bambou peuvent également être hypoallergéniques (anti-allergies) lorsqu’ils n’ont pas subi de traitements.

La rayonne (fibre textile artificielle, en viscose) de bambou est conçue à partir de la graminée géante broyée. Ce broyat est alors traité à la vapeur puis transformé en pâte avant d’être enfin peigné et filé.

Le bambou est antibactérien et antifongique

Le bambou fabrique de la lignine, une biomolécule qui aide la plante à rester rigide, imperméable et résistante à la décomposition. Cette lignine est également naturellement antimicrobienne. Et après avoir été mise en pâte, la lignine est incluse dans le processus de fabrication de la fibre.

Le tissu de bambou absorbe donc efficacement l’humidité de la transpiration. Il serait ainsi 4 à 5 fois plus absorbant que le coton, qui a déjà un bon pouvoir d’imbibition. On mélange d’ailleurs les deux pour réaliser des textiles respirants, indéformables, peu froissables et doux au toucher.

Grâce aux propriétés de la plante, les textiles en bambou sèchent aussi rapidement au sortir du lave-linge !

Bamboo Triboo
Bamboo Triboo

Les chaussettes en bambou ne vous font plus sentir des pieds

Le pied est la partie de notre corps qui a le plus de glandes sudoripares (les organes qui secrètent la sueur).

En temps normal, cette sueur ne sent pas. Mais elle devient malheureusement olfactivement puissante quand elle reste piégée dans nos chaussettes.

Le microclimat qui apparait alors dans vos chaussettes favorise le développement de bactéries et de champignons. Elles apprécient en effet l’association de l’humidité et de la chaleur.

Et ce sont ces bactéries et champignons qui produisent des gaz odorants !

Antimicrobien, le bambou empêche donc les bactéries de proliférer dans vos chaussettes… Résultat : vous ne sentez plus (ou beaucoup moins) des pieds !

Les chaussettes en bambou sont hypoallergéniques

Le bambou est naturellement hypoallergénique. Les tissus en bambou de nos chaussettes et caleçons ne contiennent :

–  pas d’engrais.
Certains engrais biologiques peuvent par exemple comporter de la farine de plume, de la poudre d’os, de la farine de crustacés ou de l’émulsion de poissons. L’utilisation de ce type d’engrais peut donc être un risque pour des personnes allergiques. Les bambous utilisés dans la conception de nos produits n’ont pas été soumis à des engrais. D’ailleurs, le bambou pousse très facilement sans engrais. Il s’agit d’ailleurs d’une des plantes à la croissance la plus rapide au monde.

–  pas de pesticides.

Les pesticides peuvent causer des réactions allergiques cutanées. Elles peuvent se manifester par des tuméfactions, de la rougeur, des démangeaisons, de la douleur ou encore par la formation de vésicules.

–  pas d’eau de javel.

Toxique et irritante, l’eau de javel est parfois employée comme agent de blanchiment dans l’industrie textile. Mais elle n’est pas utilisée dans la conception de nos produits en bambou !

–  pas de parfums.

Ils contiennent parfois des molécules allergènes, pouvant être à l’origine de réactions dermatologiques qui s’étendent de l’irritation à l’allergie.

–  pas de bisphénol A.

Celui que l’on nomme aussi BPA est un perturbateur endocrinien reconnu, qui peut provoquer une allergie cutanée.

Le tissu de bambou génère également peu de poussière. Il réduit ainsi les risques d’irritation pour les personnes sensibles de peau ou allergiques !

Vous êtes curieux ? Découvrez des produits textiles conçus en bambou juste ci-dessous :

Icone Bamboo TribooTEXTILE EN BAMBOU
Bamboo Triboo

 

Article rédigé par Antonin